Biennale 2009

Les Eclats chorégraphiques 2009

Un festival où la pensée mène la danse.

La danse n’est pas seulement une pratique, c’est un art.
Pour que ces deux représentations puissent se rejoindre et se nourrir, le festival propose et invente des entrées multiples vers l’art chorégraphique contemporain.
Les Éclats Chorégraphiques, festival nomade, traverse les quatre départements de la région Poitou-Charentes et s’étale sur le temps comme un parcours. Du 2 au 21 octobre, journée professionnelle, rencontres puis spectacles se déploient sur le territoire.
Cette 6ème édition des Éclats Chorégraphiques privilégie la fidélité.
Fidélité envers les artistes déjà invités dans les précédentes éditions, ce qui permet l’accès au déroulement de leur démarche et à l’épaisseur de leur écriture. Josef Nadj revient à Niort avec sa nouvelle création Entracte qui nous transporte au cœur de l’énigme de la transformation de l’être, Ziya Azazi dans Dervish in Progress tournoie jusqu’à l’extase, Brahim Bouchelaghem partage l’intimité d’une rencontre, Bernadette Gaillard aborde les corps tourmentés des personnages de Zola, Herman Diephuis continue d’interroger l’univers baroque, Sara Martinet livre un univers poétique et le collectif CdansC, Orin Camus et Chloé Hernandez nous surprennent par la profondeur de leur danse au centre d’un dispositif scénique original. Enfin, Agnès Pelletier et son équipe improvisent des Apéros Volubiles en folie douce, puis nous régalent d’un P.A.R.D.I., joyeux délire sur le monde chorégraphique.

Fidélité des partenaires également, ce réseau d’acteurs culturels tissé au fil des éditions qui s’engagent à nos côtés et partagent les risques, du choix à l’accueil des artistes. Malgré la crise, ils choisissent de porter la danse, son exigence, tout en accompagnant le public.
Un festival qui échappe au nivellement et multiplie les approches fondatrices de l’art chorégraphique.

Marion Bati, directrice artistique