Premier Regard Cie Atmen
Jeudi 23 mars, 18h30

Cie Atmen

PREMIER REGARD : Qui a peur du Rose ? 

Le « Premier Regard » est une restitution de l’étape de travail réalisée au studio, suivie d’un échange convivial entre public et artistes.

Le rose, au delà de son image édulcorée et stéréotypée, ne recèle-t-il pas des aspects plus ténébreux et plus puissants ? Qui a peur du Rose ? aborde le rose et le féminin en tentant de s’éloigner de l’entendement commun souvent réducteur, un brin condescendant et amusé. La large palette du rose allant du rose pâle au rose-fuchsia voire au rose-carmin laisse pourtant supposer bien des surprises. Il s’agit ici de faire bouger les lignes et d’aborder sous un nouvel angle cette couleur énigmatique et multiple. Entre le rouge pourpre et le violet, nous avons là une palette très large. Car le rose c’est aussi la chair, l’organique, l’émotion, la passion, la force, l’animalité mais également le mystère et l’ambiguïté. Cette pièce propose une vision du rose et du féminin aux frontières élargies et poreuses. Finalement serait-il légitime d’avoir peur du rose ?

Chorégraphe : Françoise Tartinville
Interprètes : Lucille Mansas, Stéphanie Pignon, Clémentine Vanlerberghe
Crédit photo : Compagnie Atmen

Françoise Tartinville / Cie Atmen : Étudiante en histoire de l’art à l’École du Louvre et en multimédia, c’est plus particulièrement l’étude de la sculpture qui conduira Françoise Tartinville à s’intéresser au corps et au mouvement. Elle se forme ainsi au théâtre corporel, puis à la danse. La danse contemporaine, la danse africaine, les arts martiaux, le yoga, l’analyse du mouvement et les recherches proposées par le Body-Mind Centering sont autant de pratiques qui nourrissent son travail. La matière chorégraphique qu’elle développe au sein de sa compagnie Atmen, porte sur des mouvements minimalistes et bruts, à travers une recherche organique.

Partenaires et soutiens : Production : Atmen ; Coproduction : Micadanses (75) ; Partenaires : L’échangeur – Centre de Développement Chorégraphique des Hauts-de-France (dispositif Studios Libres) ; le Silo – Farine de Froment (Méréville 91) ; La Briqueterie – Centre de Développement Chorégraphique du Val-de-Marne (accueil-studio). La compagnie est conventionnée par la Région Ile-de-France dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle et bénéficie du soutien du Conseil Départemental de l’Essonne (91) dans le cadre de l’aide aux acteurs artistiques, culturels et patrimoniaux.

Et aussi :
Participez à l’échauffement ouvert de la cie Atmen le mardi 21 mars 2017 à 9h30.

Retour aux rendez-vous de la saison