MossouxBonte_©ThibaultGregoire_jpg1

Cie Mossoux-Bonté, Histoire de l’imposture

Postures et impostures

Inclassable, ce spectacle oscille entre théâtre et danse : être ou paraître, costume ou nudité, code ou liberté,  image ou incarnation, danse de convenance ou transe. Le spectacle brasse les réalités, les genres et les styles… et finit dans la liesse. Une ode à la joie de danser en groupe comme une libération de tous les paraître. Un régal d’humanité et de plaisir !

Danseurs interprètes : Sébastien Jacobs, Leslie Mannès, Frauke Mariën, Maxence Rey, Marco Torrice 
Concept et Mise en scène : Patrick Bonté
Musique : Thomas Turine
Scénographie : Didier Payen  
Lumières : Patrick Bonté
Crédit photo : Thibault Grégoire

logo jpeg

La compagnie

Depuis leur rencontre en 1985, Nicole Mossoux et Patrick Bonté élaborent des spectacles aux frontières de la danse et du théâtre. La recherche qu’ils mènent, dans la diversité de ses réalisations, tend un miroir à notre inquiétante étrangeté, à nos fantasmes obscurs et interroge les incohérences de notre rapport au monde.  + d’info sur la compagnie

 

Coproduction : Charleroi Danses/Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique), La Rose des Vents/Scène Nationale Lille Métropole, Villeneuve d’Ascq et le Théâtre Paul Eluard – Scène conventionnée, Bezons. Soutien : Théâtre Varia.

 

Retour aux rendez-vous de la biennale