Happymanif_72ppp_668x351

David Rolland Chorégraphies

Happy Manif (Walk on the love side)

Clôture de la biennale ! Une ballade chorégraphique décalée pour redécouvrir le quartier !

En partenariat avec Le Collectif des associations Villeneuve-les-Salines – Petit Marseille / Sur le pont – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public en Nouvelle-Aquitaine

Laissez-vous guider et devenez les interprètes d’une partition urbaine sur des rythmes électro-pop ! Inutile d’être un danseur aguerri : grâce à un casque, une bande sonore vous délivre les indications de déplacements et d’actions, ponctuées de scènes cinématographiques que chacun est invité à réinterpréter. Une expérience ludique et joyeuse pour tous… A vous de jouer !

> A 15h30 : flashmob « le Grand Dancing » en vadrouille, avec la complicité des élèves du lycée Dautet imaginé par la compagnie Volubilis

> Pot de clôture

 

 

Conception : David Rolland

Musique originale et montage sonore : Roland Ravard

Crédit photo : Catherine Gaffiero

Production : association ipso facto danse

Coproduction : La Paperie – centre national des arts de la rue

Avec le soutien de : la Région Pays de la Loire (Grenier à Sel) / Théâtre de Laval – Communauté de Communes d’Erdre et Gesvres/Commune de Saint-Mars du Désert / Ville de Notre- Dame de Monts.

 

Le chorégraphe

Après une formation en danse contemporaine, jazz et classique, David Rolland est interprète pour Odile Duboc, Blanca Li, Mié Coquempot et Béatrice Massin. En 2004, il fonde sa propre compagnie, David Rolland Chorégraphies et transforme tout ou presque en piste de danse… Il aime jouer, inventer, surprendre et surtout il aime rassembler… Le chorégraphe met en place des procédés, souvent dits participatifs, afin d’amener le spectateur à « décaler » son regard, que ce soit sur le rôle social de la danse (à travers des moments de rencontre qui peuvent faire penser à un bal), ou sur la question du danseur interprète (en invitant des « non danseurs » sur scène).

 


    BMtentative3CNAREPlogoPartCollectifAssVLS

 

Retour aux rendez-vous de la biennale